Résultats consolidés 2011 - 30-03-2012

Avec l'acquisition des activités européennes de plâtre de Lafarge, 2011 fut une année de véritable métamorphose pour le groupe Etex. Cet achat marque une étape majeure de sa stratégie reposant sur l'innovation, la construction sèche et les logements abordables.

  • Le chiffre d'affaires a augmenté de 10,3 % sur une base comparable, et les activités plâtre récemment acquises ont ajouté 7,3 % supplémentaires.
  • Nos activités de couverture ont obtenu de bons résultats, aussi bien sur les marchés émergents que dans un environnement européen stable.
  • La construction sèche connaît une forte croissance en Europe et poursuit son essor en Amérique latine et en Afrique.
  • La protection contre l'incendie a également présenté d'excellents résultats et avantages provenant de projets de tunnel majeurs réalisés au cours de l'année. Les exploits remarquables des activités d'isolation à haute performance ont été stimulés par le succès de l'intégration de Microtherm, acquis en 2010.
  • Bien qu'elles aient rencontré des conditions de marché difficiles en Argentine, les activités de céramique en Amérique latine ont enregistré une croissance rapide et seront soutenues par une capacité supérieure au Pérou et en Colombie.
  • L'excédent brut d'exploitation récurrent du Groupe s'élevait à 309 millions d'euros, une augmentation de 8 % par rapport à l'année précédente.
  • Le résultat d'exploitation a été influencé par l'adoption d'une disposition découlant d'une décision prononcée par le tribunal de première instance de Turin, déclarant le
  • Groupe civilement responsable des actions de l'un de ses précédents cadres supérieurs.
  • Le 4 novembre 2001, le groupe Etex a acquis 80 % des activités de plâtre européennes de Lafarge et a ainsi augmenté sa participation de contrôle de 80 % au sein de ses activités de plâtre en Amérique latine. Lafarge demeure le propriétaire d'une participation minoritaire de 20 %.
  • Cette acquisition a entraîné la renégociation de la ligne de crédit existante, qui équivalait à 1,3 milliard d'euros. Toutes les clauses restrictives bancaires ont été respectées.
  • Un dividende de 0,32 € par action sera proposé à l'assemblée générale des actionnaires.
En millions d'euros 2010 2011 var.
Chiffre d'affaires 1.956 2.300 17.6%
Excédent brut d'exploitation récurrent (REBITDA) 285 309 8.4%
     % du chiffre d'affaires 14,6% 13,4% < >
Résultat d'exploitation récurrent (REBIT) 172 197 14,5%
     % du chiffre d'affaires 8,8% 8,6%  
Résultat d'exploitation (EBIT)
185 176 -4,9%
     % du chiffre d'affaires 9,5% 7,7%  
Bénéfice de l'exercice 124 88  
     Part du groupe 114 80  
     Participations sans contrôle 10 8  
Bien immobilier, usine et équipement 907 1,719  
Immobilisations incorporelles 206 504  
Fonds de roulement
333 326  
Capital investi 1.465 2.573  
Équité 860 687  
Endettement financier net 337 1,377  
Investissements en capital 73 144  


Les états financiers consolidés pour l'exercice 2011 ont été préparés sous la responsabilité du Conseil d'administration, qui a également autorisé leur publication, le 30 mars 2012. Ils seront soumis pour approbation à l'Assemblée des actionnaires le 23 mai 2012.

Le commissaire aux comptes a publié un rapport d'audit sans réserve sur les états financiers consolidés.

Le rapport annuel sera présenté à l'Assemblée générale des actionnaires.

Retournez à la vue d'ensemble