Résultats semestriels : Etex confirme sa dynamique de croissance rentable - 31-08-2017

Communiqué de presse Etex annonce une croissance en données comparables de 3,9 % pour le chiffre d’affaires et de 5,4 % pour le Rebitda au premier semestre. Le Rebitda atteint 211 millions d’euros, avec une marge de 14,9 % contre 14,6 % un an plus tôt.

Croissance en données comparables du chiffre d’affaires et du Rebitda

Le chiffre d’affaires enregistré par Etex au cours du premier semestre 2017 s’est élevé à 1,414 milliard d’euros, soit une croissance en données comparables (à devises et périmètre constants) de 3,9 %. En tenant compte des différences de périmètre et des taux de change, cela représente une baisse de 4,5 %. Le changement de périmètre s’explique principalement par la vente, en septembre 2016, des activités carreaux céramiques pour sols et murs en Amérique latine.

Le cash-flow d’exploitation récurrent (Rebitda) qui en résulte s’élève à 221 millions d’euros, soit une croissance en données comparables de 5,4 % et une baisse de 2,4 % en tenant compte des différences de périmètre et de taux de change. La marge du Rebitda atteint 14,9 %, contre 14,6 % à la fin du mois de juin 2016.

La dette financière nette a diminué, passant de 885 millions d’euros fin juin 2016 à 681 millions d’euros fin juin 2017. Une diminution significative qui s’explique principalement par la vente, en septembre 2016, des activités carreaux céramiques pour sols et murs en Amérique latine. Le ratio dette financière nette/Rebitda est passé de 2,0 fin juin 2016 à 1,6 fin juin 2017.

Etex Building Performance a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière, avec une mention particulière pour la France, la Pologne et le RoyaumeUni. Hors Europe, les chiffres de l’Afrique du Sud sont impactés par l'instabilité politique, tandis qu’au Pérou, les ventes ont progressé grâce au lancement réussi d’un nouveau concept de logements. Etex Façade a encore enregistré une croissance dans toutes les régions et représente l’activité qui affiche la croissance la plus rapide. Etex Industry a enregistré les résultats prévus, malgré quelques problèmes de capacité qui sont en voie de résolution grâce aux investissements en cours. Les performances en Italie et au MoyenOrient ont été bonnes. Les résultats d’Etex Roofing sont similaires à ceux de l’année dernière, avec des conditions de marché difficiles en Allemagne.

En juillet, un accord a été conclu au terme duquel Etex devient l’actionnaire majoritaire de Pladur, un producteur espagnol de produits en plâtre. L’accord, soumis aux conditions de cession habituelles, prévoit la vente de 35 % des parts de l’actionnaire majoritaire actuel Coemac à Etex d’ici la fin de l’année 2017, avec une option pour Coemac de transférer en 2020 les 24,31 % restants.

Paul Van Oyen, CEO d’Etex, confirme les perspectives pour l’année : «Compte tenu de la situation actuelle sur le marché, nous prévoyons en 2017 une croissance modeste du chiffre d’affaires, du bénéfice net et des flux de trésorerie disponibles.»

Changements au Conseil d’administration

J. Alfons Peeters, ancien CEO de l'entreprise, a atteint la limite d’âge en mai 2017 et a donc quitté le Conseil d’administration. Etex a accueilli dans le même temps Pierre Vareille en tant qu’administrateur.

Pour de plus amples informations sur la direction et le Conseil d’administration d’Etex, cliquez ici.

Chiffres-clés juin 2017

En millions d'euros Juin 2016
Juin 2017 Évolution
(en %)
Évolution
en % à données
comparables
Évolution
en % à périmetre
constant
Chiffre d'affaires 1 480 1 414 - 4,5 % 3,9 % 2,7 %
Cash-flow d’exploitation récurrent (Rebitda) 216 211 - 2,4 % 5,4 % 1,9 %
     % chiffre d'affaires 14,6 % 14,9 %      
Résultat d’exploitation récurrent (Rebit) 135 134 - 1,4 % 8,2 % 2,7 %
     % chiffre d'affaires 9,2 % 9,4 %      
Éléments non-récurrents - 16 - 9      
Cash-flow opérationnel (Ebitda)
201 202 0,6 %    
Résultat d’exploitation (Ebit) 119 125 4,2 %    
     % chiffre d'affaires 8,1 % 8,8 %      
Bénéfice de l’exercice 55 67 20,8 %    
     Part du groupe 52 64 22,1 %    
     Part des minoritaires 3 3      
Fonds de roulement (*) 460 433      
Dette financière nette 885 681      
Dépenses d’investissements 39 29      

(*) hors impact positif de 200 millions d’euros du programme d’affacturage sans recours fin juin 2017 contre 195 millions d’euros fin juin 2016.


Téléchargez le communiqué de presse (pdf 126 kB)


Retournez à la vue d'ensemble