Résultats et Rapport annuel 2021

En bref :

  • Progression du chiffre d’affaires à données comparables¹ de 18,7% sur un an et de 13,3% par rapport à 2019, principalement en raison de la croissance des volumes et de l’augmentation des prix de vente moyens
  • Progression significative du REBITDA à données comparables¹ de 25,7% sur un an (et 34,9% par rapport à 2019) pour atteindre sa valeur absolue la plus élevée jamais enregistrée, principalement sous l’effet de la forte augmentation du chiffre d’affaires et des marges, combinée à des frais généraux maîtrisés
  • Progression significative du résultat net récurrent (part du Groupe) à 268 millions EUR (+24,4% sur un an et +43,1 % par rapport à 2019), un nouveau record
  • Hausse de la dette financière nette à 214 millions EUR contre 15 millions EUR fin décembre 2020, à la suite d’une série d’acquisitions dans nos divisions Building Performance et New Ways, partiellement compensée par une génération importante de flux de trésorerie disponible
  • Dividende brut sur le bénéfice de 2021 : le Conseil d’administration propose 0,84 EUR par action (+20 %)
  • Perspectives 2022 : la demande devrait rester forte au premier semestre. En revanche, les hausses continues des prix des matières premières et de l’énergie, la volatilité, la guerre actuelle entre la Russie et l’Ukraine et les perturbations potentielles liées à de nouveaux variants du COVID-19 constituent des facteurs d’incertitude
  • Rapport annuel numérique 2021 disponible sur etexgroup.com/annualreport2021

Commentaire de Bernard Delvaux, CEO d’Etex : « En 2021, et pour la quatrième année consécutive, je suis heureux de vous annoncer qu’Etex a réalisé une croissance substantielle. L’entreprise a enregistré des résultats records en chiffre d’affaires, REBITDA, marge REBITDA et résultat net récurrent, alors que la génération de flux de trésorerie disponible a atteint de nouveaux sommets par rapport à 2019 – 2020 étant une année « anormale » en raison de la pandémie de COVID-19. Ces résultats exceptionnels s’expliquent par plusieurs facteurs : une demande en forte hausse (notamment due aux activités de réparation et rénovation de l’habitat), des marges en hausse grâce à une gestion du rapport coûts/prix et une meilleure efficacité des activités de production, ainsi que l’impact positif des programmes de réduction des coûts lancés en 2020. De manière générale, ces résultats prouvent qu’inspirés par Etex, les gens continuent de vouloir embellir leurs espaces de vie.

La performance financière n’est qu’un de nos nombreux succès de l’année dernière. Tout d’abord, notre programme d’acquisitions a été très chargé, puisque nous avons acquis une grande entreprise australienne de plaques de plâtre et quatre entreprises spécialisées dans la construction hors site et modulaire en Europe. Au début de cette année, Etex a enfin acquis l’expert en isolation thermique et acoustique URSA, leader européen du polystyrène extrudé (XPS) et qui fait partie du top 3 des fabricants de laine minérale de verre. Cette transaction est toujours soumise aux conditions habituelles de clôture. Avec l’acquisition d’URSA, Etex conclut la réorientation de ses activités entamée en 2018, lorsque nous avons redéfini notre ambition de devenir un acteur mondial sur le marché des solutions de construction légères et durables.

Nous avons également franchi des étapes importantes dans les quatre piliers de notre nouveau cadre stratégique, notamment en ce qui concerne l’engagement, la récompense et la reconnaissance du personnel, le bien-être physique et mental de nos collaborateurs, la sécurité, la chaîne d’approvisionnement, les activités de production, les augmentations de capacité, les solutions numériques pour nos clients et la durabilité. Vous trouverez de plus amples informations sur ces sujets aux pages 7 à 9.

Même si nous pensons que la demande restera forte au premier semestre 2022, nous devons rester prudents. La volatilité est devenue la « nouvelle norme », comme en témoignent l’envolée des prix des matières premières et de l’énergie ainsi que la guerre actuelle entre la Russie et l’Ukraine. Ces événements d’ampleur mondiale touchent tous les pays et secteurs économiques et suscitent beaucoup d’incertitudes. Néanmoins, la forte orientation stratégique d’Etex, la qualité de ses produits et solutions et l’engagement de ses équipes nous permettent de rester optimistes. »

Rapport annuel 2021 : répondre aux besoins du monde

Dans le rapport annuel consacré à nos performances et réalisations en 2021, nous avons mis en lumière quatre « histoires inspirantes » :

  • Comment l’entreprise australienne de plaques de plâtre récemment acquise a été intégrée à Etex et sa marque commerciale Siniat, et comment nos nouveaux collaborateurs ont été accueillis ;
  • Comment Etex collabore avec un large éventail de parties prenantes, y compris des conseils municipaux et des étudiants, pour concevoir des produits encore plus durables et à faible impact ;
  • La collaboration fructueuse entre Etex et son client Brückner, unis par des valeurs telles qu’un service de qualité, la précision, une communication claire et un haut niveau de performance ;
  • Comment Etex a conquis de nouveaux territoires l’année dernière avec l’acquisition de la société irlandaise Evolusion Innovation, un cabinet de conseil qui apporte son expertise dans le développement de produits, l’ingénierie, la physique des bâtiments, la durabilité et le testing.

En complément au rapport annuel, le lecteur peut consulter une vidéo dans laquelle six collaborateurs d’Etex expliquent l’attention que porte leur employeur aux personnes, à la performance, à la stratégie, à l’excellence commerciale, à la chaîne d’approvisionnement et à ses communautés.

Visionnez la vidéo et/ou téléchargez l’intégralité du rapport annuel

Performance remarquable grâce à une forte demande et une amélioration des marges

Evolution du REBITDA entre l’exercice 2020 et l’exercice 2021 (en millions EUR)

En 2021, Etex a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires à données comparables (à périmètre et taux de change constants) de 18,7% sur un an¹ (et de 13,3% par rapport à 2019) à 2,972 milliards EUR. Cette excellente performance s’explique principalement par la croissance des volumes et l’augmentation des prix de vente moyens. L’impact net négatif de 4,3% du périmètre par rapport à 2020 est dû notamment à la cession de nos activités de Residential Roofing en Allemagne, en Hongrie, en Pologne, en Belgique et en Afrique du Sud en 2020, partiellement compensée par les acquisitions – toutes réalisées en 2021 – d’une grande entreprise australienne spécialisée dans les plaques de plâtre et intégrée à notre division Building Performance, ainsi que de la société française de construction hors site E-loft, du spécialiste irlandais des charpentes métalliques Horizon Offsite, de la société de conseil en conception et ingénierie Evolusion Innovation et du leader britannique des charpentes en acier léger Sigmat, qui ont tous rejoint notre division New Ways. L’effet négatif résiduel de 0,8% sur le chiffre d’affaires est lié à la dépréciation du peso argentin, du sol péruvien et du naira nigérian. Si l’on inclut l’impact du changement de périmètre et des effets de change ainsi que la contribution des activités de Residential Roofing en 2020, la hausse du chiffre d’affaires sur un an a atteint 13,6% (et 1,1% par rapport à 2019).

Le cash-flow d’exploitation récurrent (REBITDA) a atteint 570 millions EUR, sa plus forte valeur absolue jamais enregistrée. Cela représente une augmentation à données comparables de 25,7% sur un an¹, et de 34,9% par rapport à 2019. Le REBITDA a également atteint sa plus haute valeur historique en pourcentage de ventes à 19,2%, contre 18,5% en 2020 et 16,4% en 2019. Cette performance exceptionnelle s’explique essentiellement par la forte progression du chiffre d’affaires et des marges, associée à des frais généraux maîtrisés. Les marges sont restées fortes grâce à la gestion du rapport coûts/prix et à l’efficacité accrue des activités de production. La rentabilité de l’entreprise a également été favorablement impactée par les initiatives de réductions de coûts engagées en 2020 pour réduire les frais généraux, qui se sont soldées, avec la hausse du chiffre d’affaires, par un ratio de frais généraux de 18,6% des ventes en 2021, contre 20,7% en 2020 et 2019. Par rapport à 2020, le REBITDA a été affecté par les changements de périmètre (-7,1%) et l’effet de change (-0,8%). Si l’on inclut l’impact du changement de périmètre et des effets de change ainsi que la contribution des activités de Residential Roofing en 2020, la hausse du REBITDA sur un an a atteint 17,8% (et 18,0% par rapport à 2019).

Le résultat net récurrent (part du Groupe) d’Etex a augmenté de 24,4% sur un an (et de 43,1% par rapport à 2019) à 268 millions EUR en 2021, ce qui constitue une nouvelle performance record. Les éléments non récurrents portent essentiellement sur des réductions de valeur concernant des entreprises de la division New Ways dont la croissance est attendue plus tard qu’initialement prévu, des frais de restructuration liés à des ajustements d’empreinte industrielle ainsi que des coûts engagés dans divers projets de rénovation de sites et immeubles amiantés. Le résultat net d’Etex a atteint 198 millions EUR en 2021, ce qui correspond à une baisse de 1,4% sur un an (+9,8% par rapport à 2019).

Fin décembre 2021, la dette financière nette d’Etex a atteint 214 millions EUR, ce qui représente une hausse de 199 millions EUR par rapport à son niveau fin décembre 2020 (15 millions EUR). La forte génération de flux de trésorerie disponible a été principalement compensée par l’acquisition de l’entreprise australienne de plaques de plâtre et, dans une moindre mesure, par celle des quatre entreprises qui ont rejoint la division New Ways. La dette nette de 2021 intègre l’effet favorable du programme d’affacturage sans recours qui s’élevait à 167 millions EUR en fin d’année (contre 159 millions EUR fin 2020). En excluant l’impact de ce programme, la dette financière nette aurait atteint 381 millions EUR (contre 174 millions EUR fin 2020). Le ratio dette financière nette ajustée/REBITDA de l’entreprise est passé de -0,2x en 2020 à 0,1x en 2021. Si l’on exclut l’effet favorable du programme d’affacturage sans recours, ce ratio est passé de 0,4x à 0,7x sur un an.

Lors de l’Assemblée générale des actionnaires du 25 mai 2022, le Conseil d’administration d’Etex proposera 20% d’augmentation du dividende brut sur le bénéfice 2021 à 0,84 EUR par action.

Chiffre d’affaires par division

Contribution à l’évolution du chiffre d’affaires entre l’exercice 2020 et l’exercice 2021 (en millions EUR)

Building Performance a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de 20,6% sur un an (+15,4% par rapport à 2019) à données comparables¹, à 2.099 millions EUR, les plaques de plâtre, les solutions de protection incendie et de fibre ciment ayant enregistré une progression des volumes soutenue par des marchés de la rénovation en plein essor, la reprise économique après la levée des restrictions liés au COVID et certaines pénuries de matériaux alternatifs. En raison d’une forte demande dans toutes les régions à l’exception de l’Afrique du Sud, certaines activités d’export ont été affectées par des problèmes d’approvisionnement et par l’augmentation des coûts du transport maritime. Etex a adapté ses prix de vente pour compenser la hausse rapide des prix des matières premières et de l’énergie.

À données comparable1, le chiffre d’affaires de la division Exteriors a progressé de 14,5% sur un an (+13,4 % par rapport à 2019) à 648 millions EUR, principalement grâce à l’augmentation des volumes dans le segment des façades et toitures résidentielles (marque Cedral), portée par la forte progression des activités de rénovation et de réparation, tant en Europe qu’en Amérique latine. La croissance du chiffre d’affaires a également été favorisée par une gestion proactive des prix atténuant l’impact des hausses des prix des intrants. Le segment architectural a continué de se redresser en 2021, mais est resté affecté par le maintien en suspens de certains projets. Le secteur agricole reste exposé aux tendances défavorables à long terme, mais l’an dernier nos tôles ondulées ont démontré certains avantages concurrentiels par rapport à l’acier, qui a été touché par les hausses de prix.

Le chiffre d’affaires de la division Industry a atteint 174 millions EUR, en hausse de 11,8% à périmètre comparable1 sur un an (-9,4% par rapport à 2019). La division a réalisé une bonne performance dans le segment des applications anti-incendie, revenu en Europe aux niveaux d’avant le COVID, ainsi que dans les segments du transport et des processus thermiques, tandis que le segment du pétrole et du gaz a enregistré une amélioration, mais est tout de même resté impacté par la faiblesse des investissements.

Notre division New Ways, créée début 2020, a réalisé un chiffre d’affaires de 51 millions EUR en 2021, incluant les ventes enregistrées par les entreprises récemment acquises en France, en Irlande et au Royaume-Uni. Le chiffre d’affaires des entreprises préexistantes, principalement du spécialiste en charpentes en acier léger EOS au Royaume-Uni, est passé de 10 à 15 millions EUR, sous l’effet combiné de projets supplémentaires et de prix de vente ajustés à l’évolution des prix de l’acier. Le chiffre d’affaires de New Ways exclut nos participations non consolidées dans plusieurs filiales communes.

Principaux développements

Outre la forte croissance organique enregistrée l’année dernière (voir les pages précédentes), Etex a également eu un programme d’acquisitions très chargé :

  • Début 2021, nous avons finalisé l’acquisition du numéro trois du marché australien des plaques de plâtre. Nous avons intégré cette entreprise au cours de l’année, notamment en faisant passer ses produits sous notre marque commerciale Siniat ;
  • En 2021, quatre nouvelles entreprises ont été acquises en Europe et se sont ajoutées à notre portefeuille d’activités New Ways : E-loft, spécialiste français de la construction hors site, la société irlandaise de conseil en conception et ingénierie hors site Evolusion Innovation, la société irlandaise de charpentes en acier Horizon Offsite et le leader du marché britannique des charpentes en acier léger Sigmat ;
  • Enfin, début 2022, nous avons renforcé notre portefeuille d’activités en acquérant l’expert en isolation thermique et acoustique URSA, leader européen dans son domaine, ce qui nous a donné l’opportunité de créer une nouvelle plateforme de croissance. Bien que cette dernière acquisition soit toujours sujette aux conditions habituelles de clôture, elle constitue une étape essentielle pour Etex, car elle marque notre entrée dans l’activité d’isolation en laine minérale de verre et polystyrène extrudé (XPS), qui sera intégrée comme une division distincte. La demande en matériaux d’isolation est 4stimulée par les réglementations européennes en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

L’acquisition d’URSA nous a permis d’affiner davantage notre cadre stratégique, qui s’articule aujourd’hui autour de quatre priorités dans nos cinq technologies : plaques de plâtre, fibre ciment, protection incendie passive, solutions de construction hors site et modulaire, et isolation.

Parmi les réalisations d’Etex en 2021 liées à sa priorité « Personnel engagé », citons la nouvelle édition de notre enquête sur l’engagement des salariés « Me & Etex », qui a enregistré un taux de participation élevé de 84% parmi nos collaborateurs, et a montré un taux d’engagement de 86% au sein d’Etex, en hausse de 15% par rapport à 2018 et 6% au-dessus de ses pairs dans le secteur. Nous avons également continué à récompenser les performances exceptionnelles de nos collègues par le biais des Etex Awards, un événement désormais célébré dans toute l’organisation. En 2021, près de 2.300 Etex Awards ont été décernés aux collaborateurs d’Etex dans le monde entier. L’année dernière, nous avons lancé trois séries des 28 jours d’Etex Challenges, auxquels se sont inscrits 3.000 de nos salariés. L’objectif était de rassembler les collaborateurs à l’échelle globale, de les encourager à effectuer des activités pour améliorer leur bien-être physique et mental et de lever des fonds pour une œuvre de bienfaisance. Les collaborateurs d’Etex ont réalisé l’incroyable performance de parcourir au total 760.000 km, ce qui a permis de récolter plus de 17.000 EUR pour l’ONG Habitat for Humanity.

Pour atteindre notre objectif ambitieux en « Excellence opérationnelle », nos équipes et processus Achats et Chaîne d’approvisionnement ont été mis au défi pour assurer la continuité de nos activités. La valeur des différents programmes de transformation mis en place ces trois dernières années a été démontrée, et la robustesse et la flexibilité de nos équipes ont été confirmées. Etex s’est également adaptée avec succès à la forte demande du marché et aux pénuries de matières premières qui ont touché l’an dernier la chaîne d’approvisionnement et nos usines, et cela dans un environnement très volatil. Parallèlement, nous avons continué à adapter notre empreinte industrielle pour rester compétitifs, et mené plusieurs projets d’investissement pour près de 200 millions EUR afin de renforcer nos capacités ou construire de nouvelles installations. En 2021, nous avons investi 35 millions EUR dans l’amélioration de nos sites de production, ce qui représente plus de 2% de nos coûts de fabrication. En 2021, notre performance en matière de sécurité a été comparable à celle de 2020, accompagnée d'une réduction sensible de la fréquence des accidents avec arrêt de travail et de la fréquence totale des accidents entraînant arrêts de travail et soins médicaux. Néanmoins, nous déplorons deux accidents mortels de travailleurs employés par des sous-traitants en Amérique latine, des événements tragiques qui nous ont rappelé qu’il n’y a pas de place pour la complaisance sur le plan de la sécurité.

Pour améliorer « l’Expérience client et l’Excellence commerciale », Etex a accéléré sa transformation numérique et conçu de nouvelles manières d’interagir avec ses clients. La plateforme numérique My Etex, qui centralise toutes les informations et actions de chaque marque et division, offre à tous les clients à l’échelle planétaire une meilleure expérience numérique. Les clients professionnels peuvent désormais passer des commandes directement en ligne. Nous avons en outre optimisé notre capacité à fournir des informations sur les produits aux clients via nos sites web, campagnes, réseaux sociaux et moteurs de recherche. Nos plateformes numériques de marketing centralisées fournissent les bonnes informations, au bon moment, à travers le bon canal.

Enfin, l’an dernier, l’entreprise a franchi de nouvelles étapes majeures dans la transformation de ses ambitions en matière de « Durabilité et innovation ». En 2021, Etex a publié son tout premier rapport de durabilité, axé sur cinq thèmes : l’humain, la sécurité et le bien-être, les relations avec nos communautés, l’environnement et le passage à une économie circulaire. Le rapport souligne certains des principaux engagements d’Etex. En 2020, l’entreprise est devenue signataire du Pacte mondial des Nations unies (UNGC) pour des pratiques commerciales durables et responsables, et s’est engagée envers les 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. À la suite d’un processus d’évaluation interne approfondi en 2020, nous avons décidé de privilégier les domaines de durabilité suivants : santé, sécurité et bien-être, décarbonisation, circularité, diversité et inclusion, et éducation. Etex surveille également son exposition aux risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Notre note de 18,1 sur 100 obtenue en 2021 traduit notre faible exposition au risque et notre positionnement favorable parmi nos pairs. Nos objectifs 2030 en matière de durabilité sont ambitieux, mais conformes ou légèrement supérieurs à ceux de nos homologues du secteur. Nous avons travaillé dur pour traduire nos ambitions en plans d’actions et en objectifs concrets. Ceux-ci seront dévoilés dans notre prochain rapport de durabilité, qui sera publié plus tard cette année.

Perspectives pour l’exercice 2022

Etex s’attend à ce que la demande reste forte au premier semestre 2022, grâce à des activités dynamiques de réparation et de rénovation de l’habitat, mais l’évolution au second semestre est plus difficile à anticiper. Une reprise des activités liées aux projets est également attendue en 2022, mais les hausses continues des prix des matières premières et de l’énergie, la volatilité, la guerre actuelle entre la Russie et l’Ukraine et les perturbations potentielles liées à de nouveaux variants du COVID-19 constituent des facteurs d’incertitude pour 2022. Toutes les divisions continueront de gérer proactivement le rapport coût/prix, ce qui est une donnée essentielle dans le contexte actuel de forte inflation.

Changements au Conseil d’administration

La reconduction du mandat d’administratrice indépendante de Bernadette Spinoy sera proposée lors de l’Assemblée générale des actionnaires du 25 mai 2022. Ayant atteint la limite d’âge, Gustavo Oviedo a décidé de résilier son mandat d’administrateur indépendant d’Etex. En conséquence, il sera proposé à l’Assemblée générale de nommer un nouvel administrateur indépendant. Par ailleurs, Bernard Delvaux a été désigné à titre provisoire par le Conseil d’administration pour assurer le reste du mandat d’administrateur de Paul Van Oyen, à compter du 1er janvier 2022. La nomination d’administrateur de BCConseil SRL, dont Bernard Delvaux est le représentant permanent, sera proposée lors de l’Assemblée générale des actionnaires de mai 2022.

Chiffres clés pour l’exercice 2021

Les états financiers consolidés pour l’exercice 2021 ont été approuvés par le Conseil d’administration le 31 mars 2022 et seront soumis pour approbation à l’Assemblée générale des actionnaires.

L’auditeur a publié un rapport d’audit sans réserve sur les états financiers consolidés.

Le Rapport annuel 2021 de l’entreprise est disponible sur le site internet d’Etex dès le 4 avril 2022, à l’adresse suivante : https://www.etexgroup.com/annualreport2021.