Choose Your Language

Résultats et rapport annuel 2019

En bref :

  • Forte hausse de 4,9% du chiffre d’affaires à données comparables
  • Hausse significative de 15,6% du REBITDA à données comparables, qui s’explique par une hausse des volumes et une amélioration de la marge brute
  • Progression significative du résultat net récurrent (part du Groupe) à 187 millions d’euros (+ 12,7%), une performance record
  • Dette financière nette au niveau le plus faible depuis 2011
  • Dividende sur le bénéfice de 2019 : proposition du Conseil d’administration d’une réduction de 50% dans le contexte de la crise sanitaire du COVID-19
  • Perspectives pour 2020 : impact significatif de la crise sanitaire du COVID-19, impossible à mesurer précisément à ce stade
  • Rapport annuel 2019 disponible ici

Commentaire de Paul Van Oyen, CEO d’Etex : « Alors que le monde continue de lutter contre la pire crise sanitaire de son histoire récente, c’est avec des sentiments mitigés que je commente aujourd’hui la performance 2019 d’Etex. L’année dernière a été exceptionnelle pour Etex, car à bien des égards, nous avons atteint des résultats record, grâce notamment à notre culture de la performance. Alors que notre chiffre d’affaires a augmenté de 4,9% à données comparables, la croissance des volumes, l’amélioration de la marge brute et la maîtrise des frais généraux nous ont permis d’enregistrer une hausse remarquable de 15,6% du REBITDA à données comparables. Building Performance, qui a profité d’une forte demande et de meilleures marges, a été le principal contributeur de ce succès, mais nos autres divisions ont également réalisé une excellente année, à l’exception d’Exteriors qui a connu une année de transition. Tandis que notre résultat net récurrent (part du Groupe) a atteint un record historique, notre endettement a baissé au niveau le plus bas depuis 2011. Enfin, 2019 a été une année marquée par de nombreuses réalisations majeures sur tous nos piliers stratégiques.

Malheureusement, 2020 a pris un tournant très différent depuis que l’épidémie de coronavirus a frappé de nombreuses populations dans le monde. Bon nombre d’industries ont été et demeurent fortement perturbées et Etex ne fait pas exception, car certains de nos sites de production ont temporairement ralenti ou suspendu leurs activités. Cela aura évidemment un impact majeur sur notre performance en 2020, même s’il est actuellement impossible de le déterminer avec précision. Je suis néanmoins convaincu que notre solidité financière, renforcée par nos performances et nos réalisations stratégiques de l’an dernier, ainsi qu’une gestion prudente de notre trésorerie, nous permettront de faire face à cette crise et à ses conséquences.

Aujourd’hui, mes pensées vont surtout à tous nos collègues et à leurs familles à travers le monde, en particulier à ceux qui ont été infectés par le coronavirus. Etex ne changera pas son identité à la suite de cette crise : notre priorité est et sera toujours la santé et la sécurité de nos collègues et de nos parties prenantes dans le monde entier. Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires pour les protéger, à soutenir nos clients en poursuivant notre activité et à continuer à ‘inspirer des modes de vie’. »

Rapport annuel 2019 : la parole est donnée à nos clients et partenaires

Dans le rapport annuel consacré à nos performances et réalisations en 2019, nous avons décidé de donner la parole à nos clients et partenaires externes, qui collaborent avec Etex sur des projets inspirants dans le monde entier :

  • Projet Casablanca au Chili, où Inmobiliaria Gestión Urbana, un promoteur immobilier établi à Santiago, s’est associé au pionnier de la construction légère E2E, la filiale commune d’Etex et Arauco, pour offrir des lieux de vie abordables et de qualité à des centaines de familles à bas revenu.
  • La Bristol Business School (Royaume-Uni), pour laquelle les architectes de Stride Treglown ont cherché à concevoir le plus beau bardage de façade, à la fois polyvalent et résistant. Ils y sont parvenus grâce à Equitone.
  • Notre partenariat avec Terhalle, une entreprise de construction allemande qui promeut depuis le début les solutions de couverture Creaton.
  • Le partenariat entre notre division Industry et Lapinus qui illustre qu’en s’associant, deux entreprises complémentaires peuvent accomplir plus qu’individuellement.

Visionnez les quatre histoires et/ou téléchargez l’intégralité du rapport annuel.

Une année exceptionnelle dont tous les indicateurs clés de performance ont atteint des niveaux record

Evolution du REBITDA entre l’exercice 2018 et l’exercice 2019 (en millions de EUR)

En 2019, Etex a enregistré une croissance de 4,9% du chiffre d’affaires à données comparables (à périmètre et taux de change constants) à 2,940 milliards EUR. En incluant l’impact des taux de change et du changement de périmètre, le chiffre d’affaires a augmenté de 1,5%. Cette solide performance s’explique par une demande forte et des volumes élevés (notamment pour les plaques de plâtre), ainsi qu’une amélioration des marges. Notre diversification géographique, nos méthodes de distribution complémentaires, un savant mélange d’activités fondées sur des projets et notre vaste gamme de produits sont autant de facteurs qui ont contribué à accroître notre chiffre d’affaires. Nous avons également continué à investir dans nos marques fortes et amélioré nos niveaux de service. Toutes nos divisions ont enregistré une croissance de leur chiffre d’affaires, à l’exception de la division Exteriors qui a connu une année de transition. L’impact négatif du périmètre (-2,4%) s’explique principalement par la cession de deux entreprises de couverture en tuiles au Royaume-Uni et au Portugal (plus d’informations à la p. 53) et de Nidaplast, un producteur français de panneaux et blocs en polypropylène. L’effet de change négatif (-1,0%) est essentiellement dû à la dépréciation du peso argentin et de la livre sterling.

Le cash-flow d’exploitation récurrent (REBITDA) a atteint 483 millions EUR, comprenant l’impact de 28 millions EUR des amortissements supplémentaires liés à la nouvelle règle comptable pour les locations. Par rapport au REBITDA comparable de 2018, incluant les amortissements de location, cette performance représente une augmentation de 15,6% à données comparables. Elle s’explique surtout par l’augmentation des volumes couplée à l’amélioration de la marge brute, qui résultent de l’attention portée à notre gamme de produits et des avantages tirés d’une stratégie d’achat entièrement centralisée. Par ailleurs et malgré la forte progression du chiffre d’affaires, les frais généraux ont été maîtrisés grâce aux mesures de restructuration décidées fin 2018. La marge de REBITDA a atteint son plus haut niveau historique avec 16,4%, contre 14,9% (pro forma : y compris le retraitement pour amortissement des locations) en 2018.

Malgré une augmentation des charges financières nettes essentiellement liée à la dette locative comptabilisée depuis peu, le résultat net récurrent (part du Groupe) d’Etex a progressé de 12,7% sur un an à 187 millions EUR, ce qui constitue une autre performance record. Les éléments non récurrents sont principalement liés aux réductions de valeur relatives à la division Residential Roofing, comprenant aussi bien des gains importants sur cessions d’entreprises que des pertes sur certaines activités restantes, ainsi qu’à des coûts de restructuration. Le résultat net de l’entreprise a atteint 181 millions EUR en 2019, ce qui correspond à une hausse de 24,9 % sur un an.

Fin décembre 2019, la dette financière nette d’Etex a diminué à 331 millions EUR. Il s’agit d’une forte baisse malgré la dette locative supplémentaire comptabilisée depuis 2019 conformément aux nouvelles règles comptables sur les locations (120 millions EUR à la fin de l’exercice, dont 110 millions EUR de dette et d’actifs sont comptabilisés depuis début 2019, après application des nouvelles règles). Fin 2018, elle atteignait 584 millions EUR (694 millions EUR en incluant la nouvelle dette de location). Outre la génération d’une solide trésorerie, la dette nette a pu être réduite grâce aux recettes importantes tirées de la vente de nos entreprises de couverture en tuiles au Royaume-Uni et au Portugal. La dette nette de 2019 intègre l’effet favorable du programme d’affacturage sans recours mis en place en 2015 qui s’élevait à 154 millions EUR en fin d’année (contre 159 millions EUR fin 2018). En excluant l’impact de ce programme, la dette financière nette aurait atteint 485 millions EUR (contre 743 millions EUR fin 2018). Le ratio dette financière nette/REBITDA d’Etex est passé de 1,4x en 2018 à 0,7x en 2019. Si l’on exclut l’effet favorable du programme d’affacturage sans recours, ce ratio est passé de 1,8x à 1,0x sur un an.

Considérant l’incertitude inhérente à la crise sanitaire actuelle du COVID-19, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires du 27 mai prochain une réduction du dividende sur le bénéfice de 2019 de 50%, portant celui-ci à 0,29 EUR par action.





Chiffre d’affaires par division

Contribution à l’évolution du chiffre d’affaires entre l’exercice 2018 et l’exercice 2019 (en millions de EUR)

Building Performance a enregistré une croissance de 8,0% de son chiffre d’affaires à données comparables, qui atteint 1.790 millions EUR, principalement en raison de la forte croissance enregistrée dans presque toutes les régions. Cette performance reflète à la fois la hausse des volumes et l’amélioration des marges pour les plaques de plâtre et produits associés, notamment mais pas seulement en Europe, d’importants projets dans le domaine de la protection incendie passive, et la croissance des volumes en fibre-ciment en Afrique et en Asie. Elle illustre clairement la stratégie développée par Building Performance, qui vise à fournir un service optimal à ses clients grâce à un renforcement de la chaîne logistique passant par la mise en service de notre nouvelle usine en Espagne, au lancement de nouveaux produits ainsi qu’à une notoriété accrue de ses marques en Europe.

Le chiffre d’affaires à données comparables de la division Exteriors a baissé de 3,1% sur un an à 592 millions EUR. Cette baisse est principalement attribuable à la performance réalisée en Europe du Nord, en Allemagne (tôles ondulées), en Amérique latine et aux États-Unis. 2019 a été une année de transition, puisque cette nouvelle division, qui centralise les activités de fibre-ciment pour l’extérieur des anciennes divisions Roofing et Facade, a été mise en place en début d’année. L’activité Façade a continué de bénéficier de sa forte notoriété dans le segment de l’architecture et des revêtements, tandis que les activités de toiture en fibre-ciment ont été impactées par leur exposition au secteur agricole européen. En 2020, la division Exteriors devrait tirer profit des efforts et investissements réalisés l’an dernier dans la qualité, le personnel et les marques.

À l’exclusion des entreprises cédées au Royaume-Uni et au Portugal (pour en savoir plus, se référer à la p. 53), les ventes à données comparables de la division Residential Roofing, également créée début 2019, ont augmenté de 3,9% sur un an à 261 millions EUR. Ce résultat s’explique principalement par les activités de Creaton, très performantes en Europe de l’Est. Le marché allemand de Creaton est resté difficile, avec des volumes en baisse conformes à l’évolution du marché, mais certaines initiatives en matière de prix ont été mises en œuvre avec succès pour limiter l’impact sur le chiffre d’affaires. 2019 a été un tournant pour Creaton : l’investissement dans de nouveaux produits, la marque et la qualité de service ont commencé à porter leurs fruits en Pologne, en Hongrie et en Europe du Sud-Est, et devraient également profiter à nos activités allemandes en 2020. Le chiffre d’affaires en Afrique du Sud est resté stable.

Enfin, notre division Industry a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires à données comparables de 4,3% à 179 millions EUR, affichant d’excellentes performances dans les transports collectifs et les dispositifs coupe-feu. 2019 a été la troisième année consécutive de forte croissance organique et une année record en termes de chiffre d’affaires. La division bénéficie de sa diversification géographique, d’une demande accrue de solutions de protection incendie nécessitant des certifications très exigeantes, et de son approche par segment.

Principaux développements

L’année dernière, Etex a atteint des résultats remarquables en ce qui concerne ses six piliers stratégiques clés. Les principales étapes franchies sont les suivantes :

  • L’investissement, par le groupe, de GBP 140 millions – le plus important de son histoire – dans une nouvelle usine de plaques de plâtre à Bristol (Royaume-Uni), ce qui souligne notre confiance dans le fort potentiel du marché britannique et l’engagement envers nos clients. Cette nouvelle usine ultramoderne recourra à des technologies de production économes en énergie et en ressources.
  • La division Exteriors a été lancée en janvier 2019 pour maximiser notre position en fibre-ciment. Elle centralise les capacités de production, les ressources et les technologies de l’ensemble de nos activités de fibre-ciment, pour atteindre plus de flexibilité, une meilleure harmonisation et une orientation client plus marquée. Si 2019 a été une année de transition, des bases solides ont été posées en termes de qualité, d’innovation et de marque, ouvrant ainsi la voie à un avenir prometteur.
  • Dans la division Residential Roofing, nous avons cédé l’an dernier deux grandes entreprises, Marley Ltd (Royaume-Uni) et Umbelino Monteiro (Portugal). Cette décision s’inscrit pleinement dans notre stratégie, les tuiles et composants de toiture en terre cuite et en béton ne relevant pas de la construction légère et modulaire, dont nous ambitionnons de devenir un acteur mondial. En Allemagne et en Europe de l’Est, nous avons renforcé avec succès notre marque Creaton.
  • Une nouvelle division dédiée aux technologies de construction légères, sèches et modulaires a été créée. Opérationnelle depuis janvier 2020, la division New Ways allie notre expertise dans les solutions de fibre-ciment et plaques de plâtre à de nouvelles méthodes de construction plus rapides, plus durables, plus respectueuses des ressources et abordables que les approches traditionnelles. La division est spécialisée dans deux technologies fondamentales de construction modulaire, les charpentes en bois et en acier, et comprend trois entreprises : E2E au Chili, Tecverde (détenue majoritairement par E2E depuis début 2020) au Brésil, et EOS au Royaume-Uni.

En 2019, Etex a également poursuivi ses efforts vers l’excellence en matière d’achat, en renforçant la gestion par catégorie et en harmonisant les processus d’achat. Ces mesures ont permis des économies substantielles de 47 millions EUR et seront intensifiées en 2020.

En réponse aux résultats de notre première enquête mondiale sur l’engagement des salariés en 2018, nous avons lancé les Etex Awards en 2019 : trois niveaux de reconnaissance pour les personnes et les équipes qui réalisent des performances exceptionnelles, dont le travail a un impact financier significatif ou constitue une véritable avancée par rapport aux objectifs stratégiques d’Etex. 405 Etex Impact Awards et 66 prix Etex Excellence Awards ont été décernés en 2019. En raison du déclenchement de la crise sanitaire du COVID-19, la remise du premier prix Etex CEO Award a été reportée à une date ultérieure cette année.

Enfin, Etex s’est associée à l’organisation à but non lucratif latino-américaine Techo, active dans le domaine du logement, qui lutte contre la pauvreté dans les pays de la région et construit des maisons modulaires sûres, belles, abordables et résistantes pour les familles péruviennes. Notre appel aux volontaires d’Etex a suscité de formidables réactions, puisque 400 candidats se sont manifestés. En collaboration avec les experts de Techo, les bénévoles d’Etex ont démontré notre engagement commun envers notre valeur « Connect and Care » en améliorant les conditions de vie de neuf familles dans le district de Ventanilla près de Lima. À l’avenir, nous continuerons à renforcer notre collaboration avec Techo et à mettre en place de nouveaux projets incarnant notre objectif : « Inspirer des modes de vie ».

Perspectives pour l’exercice 2020 conditionnées par la crise sanitaire du COVID-19

Alors que la pandémie de coronavirus (COVID-19) continue de se développer et qu’un nombre croissant de pays annoncent des mesures strictes de confinement, les entreprises du monde entier sont sous pression. Etex ne fait pas exception et l’impact de l’épidémie de virus sur notre activité continue d’évoluer. De plus, un certain nombre de collègues d’Etex ont été infectés par le virus.

La poursuite des mesures de confinement sanitaire pourrait affecter négativement les résultats de nos activités, notre situation financière et nos actifs nets en 2020. Actuellement, certains de nos sites de production ont dû ralentir ou suspendre significativement leurs activités, alors que sur certains marchés, nous observons un ralentissement notable de la demande. Nous avons une visibilité limitée quant à l’impact potentiel du virus sur nos marchés au cours des mois à venir. Les perturbations que nous pourrions subir sont incertaines, mais nous avons mis en place des outils de gouvernance et de management robustes afin de réduire tout impact potentiel de la crise et afin de surveiller de près le niveau des dépenses.

À ce stade, nous ne sommes pas en mesure d’estimer l’incidence de cette crise mondiale sur nos performances financières en général. Néanmoins, nous sommes convaincus que le contrôle étroit que nous exerçons sur nos coûts est une garantie pour le présent et le futur d’Etex, en tenant compte de notre situation financière solide, de notre excellent bilan fin 2019, de nos ressources financières disponibles et de la gestion prudente de notre trésorerie.

Etex devrait avoir une vision plus claire de ses perspectives pour 2020 au moment de communiquer ses résultats semestriels, le 31 août prochain.

Changements au sein du Conseil d’administration

Pierre Vareille a quitté le Conseil d’administration le 29 octobre 2019. Les mandats de Gustavo Oviedo et Philippe Vlerick prendront fin lors de la prochaine Assemblée Générale des actionnaires, le 27 mai 2020.

Prochaine Assemblée Générale des actionnaires

À la lumière des restrictions mondiales en matière de déplacements et des recommandations de distanciation sociale formulées par les autorités sanitaires, Etex examine différentes options en vue de l’Assemblée Générale des actionnaires qui est planifiée le 27 mai 2020. De plus amples informations seront communiquées dès que les modifications législatives relatives au coronavirus auront été adoptées et publiées en Belgique.


Key figures for FY 2019

Les états financiers consolidés pour l’exercice 2019 ont été approuvés par le Conseil d’administration le 2 avril 2020 et seront soumis pour approbation à l’Assemblée Générale des actionnaires.

L’auditeur a publié un rapport d’audit sans réserve sur les états financiers consolidés.

Le rapport annuel 2019 de l’entreprise est disponible sur le site web https://etexgroup.com/annualreport2019 à partir du 6 avril 2020.