Bien que l'amiante soit bannie de nos processus de production depuis 2002, nous continuons à gérer notre passé avec beaucoup de prudence.

Avant de bannir l'utilisation de l'amiante de leurs processus de production dans le monde entier, les entreprises du groupe Etex ont pris une série de mesures pour réduire l'exposition à l'amiante, conformément avec l'évolution des connaissances scientifiques et de la législation. Sans retour en arrière possible, nous avons mis en place une politique obligatoire en matière d’aide aux victimes de l'amiante pour toutes nos entreprises :

  • Indemnisation des victimes : les personnes contractant une maladie à la suite d'une exposition à l'amiante résultant de l'utilisation de l'amiante par les sociétés Etex dans le passé reçoivent une indemnisation équitable. Cette indemnité est versée par la sécurité sociale, par une compagnie d'assurance privée ou par Etex, en fonction de la législation nationale et de la couverture d'assurance spécifique à l'entreprise.
  • Prévention de l'exposition : les sociétés Etex continuent de prendre les mesures nécessaires pour éviter l'exposition des employés et d'autres personnes aux fibres d'amiante. Tous les matériaux contenant de l'amiante seront, à terme, retirés de nos bâtiments et seront, dans l’intervalle, gérés dans le respect des normes les plus strictes. Par ailleurs, nos décharges existantes sont surveillées régulièrement et gérées de manière à éliminer toute possibilité d'exposition.
  • Soutien à la recherche médicale et scientifique : Etex soutient la recherche médicale et scientifique sur les maladies liées à l'amiante. De 2012 à 2020, nous avons mis en place une collaboration ambitieuse avec la Fondation belge contre le Cancer. Etex fait au total un don de 6 millions d’euros. Cette somme servira à financer la recherche sur les maladies liées à l'amiante et à améliorer le diagnostic et le traitement.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques de ce minéral naturel qu’est l'amiante (pdf 1,59 MB)